Les axes de travail jusqu'à fin février

Les axes de travail jusqu'à fin février 2016

 

En décembre (27-30) et janvier (1-3), le cadre A participait à deux camps d’entraînement à Tenero et à Macolin.

 

Texte : Samir Mulabdic, Entraîneur national

 

2 unités d’entraînement étaient organisées par jour; une unité d’entraînement durait 3.5 à 4 heures. Les athlètes entraînaient toujours d’abord leur condition physique et abordaient ainsi la partie consacrée au tennis de table dans des conditions difficiles en luttant contre la fatigue.

 

p.ex. : première unité d’entraînement le matin :

08.00 – 08.50 condition physique

09.00 – 10.20 technique et condition de tennis de table à la table

10.30 – 11.45 tactique, exercices individuels, sets...

11.45 – 12.00 exercices de mobilité

 

La partie consacrée à la condition physique était répartie comme suit :

 

- Coordination/vitesse

- Endurance-vitesse

- Sauts

- Jeu à blanc (jeu de jambes, technique de frappe et visualisation)

- Travail de renforcement

 

Le renforcement était entraîné en alternant le temps et le maximum, p.ex. 10 secondes en activité – 10 secondes de pause et faire un exercice pendant 5 minutes.

Ou p.ex. faire un maximum de pompes :

Faire un maximum de pompes en une fois, ensuite 20 secondes de pause

De nouveau faire un maximum de pompes en une fois, ensuite 20 secondes de pause

Faire un maximum de pompes, ensuite seulement 10 secondes de pause

Ensuite toujours faire un maximum de pompes suivies de 10 secondes de pause jusqu’à ce que l’athlète ne fasse plus qu’une à trois pompes correctement.

 

Tennis de table:

 

Dans la partie consacrée au tennis de table, on faisait démarrer beaucoup d’exercices en coupant la balle en veillant à ce que durant les exercices, les joueurs restent en mouvement aussi après les échanges de balle.

Les exercices étaient simples, certains avec consignes, tandis que pour d’autres, on n’avait défini que l’axe en laissant les joueurs décider s’ils préfèrent entraîner surtout le coup droit ou surtout le revers et quels exercices ils souhaitent faire. Surtout au niveau de la tactique, service-retour.

Lors des exercices simples avec des blocs, on jouait souvent une combinaison. Lorsqu’un joueur décidait de jouer des blocs en revers, il devait néanmoins de temps en temps changer pour jouer des blocs en coup droit (et vice versa).

 

La partie consacrée au tennis de table était répartie comme suit :

 

- Vitesse de tennis de table à la table (jambes et bras), régulière, semi-régulière et irrégulière

- Passages coup droit – revers réguliers, irréguliers

- Coordination de tennis de table régulière, irrégulière

- Coordination 2