Le 28 octobre 2017 – une date historique pour le tennis de table en Suisse

foto3Le 28 octobre 2017 – une date historique pour le tennis de table en Suisse

La journée du samedi 28 octobre 2017 est entrée dans l’histoire du tennis de table en Suisse comme étant la première qui a permis de réunir les 8 équipes de ligue nationale A au même endroit. 8 équipes, 4 rencontres, 24 joueurs, 1 directeur de jeu, 1 juge-arbitre, 8 arbitres, des dizaines de bénévoles et plus d’une centaines de spectateurs.

Texte : Loris Biro-Levescot, Photos : Reynald Schmid

 

Ces chiffres donnent le tournis pour un évènement de ce type et qui montrent une nouvelle fois que l’on peut faire de belles choses pour le tennis de table en Suisse, comme cela a été le cas pour les différentes éditions du DHS Swiss Open et comme ce sera le cas pour le Top 16 européen qui aura lieu à Montreux le 3 et 4 février 2018 prochain.

 

Très bon travail d’équipe genevois

 

Il a fallu pour cela une énorme organisation : après avoir remarqué que 4 rencontres allaient se jouer à Genève le même jour il a fallu contacter les clubs genevois pour savoir s’ils voulaient se lancer dans cette aventure, puis la fédération pour savoir si le projet était acceptable au niveau du règlement et enfin les adversaires bien sûr !

Grâce à un très bon travail d’équipe les étapes suivantes avançaient rapidement : trouver une salle suffisamment grande pour accueillir l’évènement, s’assurer que les conditions de jeu soient suffisantes (luminosité, sol), prendre contact avec les médias et tous les clubs, obtenir leur photo et confectionner la brochure de l’évènement, trouver un partenaire pour le buffet, des bénévoles pour l’organisation et s’occuper de la promotion de la rencontre auprès des clubs, des associations régionales (Suisse et France voisine) et de la fédération.

 

Quelques jours avant l’évènement nous pouvions imprimer la brochure, commencer la mise en place de la salle le vendredi soir et attendre le lendemain avec impatience. Malgré quelques absents (Hu et Burgis notamment), 5 des 10 meilleurs joueurs du pays ainsi que 3 anciens champions suisse étaient présents : un niveau de jeu global tout simplement spectaculaire. Quelques minutes avant le début des rencontres la présentation des équipes était faite et une photo historique était prise, la grand fête du tennis de table tant attendue pouvait commencer.

foto1

 

Première victoire pour Lancy

 

La première série de matchs était la plus impressionnante, avec 8 matchs simultanés impossible de regarder partout en même temps et pourtant la qualité des matchs était incroyable sur chaque table ! La plupart des rencontres s’annonçaient très équilibrées, de belles batailles en perspective.

 

Pour preuve, 6 des 8 clubs se retrouvaient à égalité après la première série de matchs : Veyrier contre Kloten, Meyrin contre Wil et UGS-Chênois contre Lugano. Seul le ZZ-Lancy contre Rio-Star Muttenz commençait mieux avec notamment le succès surprise de Gaël Vendé (A19) contre Yang Chengbowen (A20), certes blessé (abandon après la fin de ce match) mais toujours dangereux malgré tout.

 

Première surprise sportive mais également première surprise au niveau de l’organisation de la journée : alors que nous pensions avoir pensé à tout pour proposer les meilleures conditions de jeu possibles aux joueurs (espace entre les tables, bâches sur la façade exposée au soleil) un évènement inattendu modifia un peu nos plans : le reflet du soleil sur le bâtiment derrière le nôtre qui progressait petit à petit sur les aires de jeu. Un incident malencontreux qui retarda malheureusement plusieurs matchs mais qui fût géré aussi bien que possible par une équipe d’arbitres très efficaces. Les joueurs acceptaient avec beaucoup de professionnalismes de patienter et les parties pouvaient reprendre progressivement dès que les conditions s’amélioraient.

 

Soutenus par un public venu en nombre, les joueurs du ZZ-Lancy prenaient rapidement l’avantage sur Rio-Star Muttenz privés pour finir de leurs deux meilleurs joueurs (Hu absent et Yang blessé). Seul Cédric Tschanz pouvait arracher l’unique victoire des bâlois en battant Naïm Karali 15-13 au set décisif. Victoire 6-1 du ZZ-Lancy.

 

 

foto2

 

De leur côté, les joueurs de Veyrier pas dans leur meilleur jour n’arrivaient pas à bousculer le duo Schmid/Bernhard qui gagnaient tous leurs matchs avec brio. Victoire 6-2 de Kloten.

 

Apres le réconfort il y a un superbe buffet

 

Avec un joueur classé B12 dans ses rangs Lugano partait un peu comme à son habitude avec quasiment 3 points de retard. Alors que Csaba Molnar (n°10) s’en sortait bien en faisant preuve de beaucoup de sang froid au 5ème set contre Gavin Rumgay (n°7) ainsi que contre Daniel Memmi (n°29), Simone Spinicchia (n°3) ne semblait pas aussi solide et ne parvenait à battre que Giacomo Sorrentino (A16) qui remplaçait Daniel Suvorin absent pour le week-end. Victoire finale d’UGS-Chênois sur le score de 6-4.

 

Dans la dernière rencontre, l’équipe de Meyrin se retrouvait dos au mur en étant mené 5-4 avant la dernière rencontre qui opposait David Meads (A19, n°33) à Andrew Rushton (A20, n°6), autant dire que la tâche s’annonçait compliquée. C’était sans compter sur le calme et la combativité de Meads, ancien partenaire de Rushton avant que ce dernier parte pour le TTC Wil, qui s’imposait finalement en 4 sets. Match nul donc entre Meyrin et Wil, 5-5.

 

 

foto3

La partie sportive de cette journée se terminait donc pour laisser place au cocktail d’après-match où un superbe buffet offert par les clubs organisateurs et leurs sponsors attendait spectateurs, joueurs, arbitres et officiels de la fédération et des communes partenaires. Un autre grand moment de communion et d’échange entre toutes ces personnes, amateurs, passionnés ou curieux de tennis de table pendant lequel Pascal Giroud, président de la ligue nationale remercia une nouvelle fois et à juste titre toutes les personnes impliquées dans l’organisation de cette journée historique.

 

Le comité d’organisation tient à remercier chaleureusement tous les sponsors qui se sont impliqués pour cette journée exceptionnelle ainsi que les communes de Meyrin, Chêne-Bourg, Chêne-Bougeries, Thônex, Veyrier, Plan-les-Ouates, la Ville de Genève et la Ville de Lancy. Un tout grand merci également à tous les bénévoles (organisation, recherche de sponsors, promotion, installation, buvette, rangement, etc.) qui ont donné leur temps et leur énergie sans compter et sans qui cette rencontre historique n’aurait pas pu voir le jour.

 

Vidéos:

https://www.rts.ch/play/tv/sport-dimanche/video/sport-dimanche?id=9039386

http://www.lemanbleu.ch/Scripts/Modules/CustomView/List.aspx?idn=9992&name=ReplaySearch&VideoID=33370&EmissionID=17461

 

Autres articles dans cette édition:

Markus Gabriel - Un vent nouveau souffle dans le TTVZ

CTT Vernier: Un leitmotiv exemplaire pour promouvir et parrainer le succés

Le coaching lors de compétitions de tennis de table