Actualités/Coming up

Sidespin Juin

 

16 juin 2019

Finale Suisse Gubler School Trophy

Résultats

Photos

 

22/23 juin 2019

Tour final jeunesse

Résultats

Photos

 

Tournois licenciés

Invitations

 

Tournois non-licenciés

Invitations

 

banner mobilabo 180x150 FR

Dernières mises à jour

SIDESPIN

Abonnez-vous au

Sidespin

Facebook

Bilan CM à Budapest

Moret Weber Sieg

Top en double, flop en simple ?

Côté suisse, on tire un bilan mitigé – tandis que les joueurs et les entraîneurs sont contents des performances surprenantes en mixte et en double, tous les joueurs ont loupé la qualification pour le tableau principal en simple. Pour Lionel Weber et pour Rachel Moret, ce résultat laisse notamment un goût amer.

 

Texte : Annina Häusli / photos : ITTF/Rémy Gros

 

Pour tirer son bilan, le coach Samir Mulabdic fait la part entre les compétitions : „D’un côté, nous pouvons être contents des bons résultats obtenus en double mixte et en double Dames auxquels nous ne nous attendions pas. De l’autre côté, aucun de nos joueurs ne s’est qualifié pour le tableau principal en simple et cela malgré un bon début lors des premiers matchs de poule.“ La difficulté des groupes se reflète aussi dans le fait que lors du tour principal, les vainqueurs des Suisses montraient également une bonne performance en battant encore des joueurs mieux classés.

 

Lionel confirme : „Je n’ai malheureusement pas atteint mon objectif en simple et je ne suis donc pas content. J’ai eu un tirage au sort difficile et je n’ai eu pratiquement aucune chance contre mon adversaire qui était nettement plus fort que l’on aurait pu penser d’après son classement. En mixte, nous avons en revanche pu réaliser un bel exploit et nous avons même pu tenir tête aux tenants du titre. Après avoir disputé déjà quelques tournois ensemble, Rachel et moi-même, nous arrivons à avoir une certaine harmonie dans notre jeu.“

 

Lars Posch et Céline Reust participaient pour la première fois à des CM de simple et ils voulaient avant tout acquérir de l’expérience. „Pour moi, c’était une très belle expérience de pouvoir y participer et c’était magnifique de remporter un match ! Le deuxième match de poule m’opposait à un adversaire encore trop fort. Les CM m’ont toutefois encore plus motivé et ils m’ont prouvé que je suis sur la bonne voie“, explique Lars.

 

Céline tire le bilan personnel suivant : „Pour moi, les CM de simple étaient une très belle expérience. C’est encore autre chose que les CM par équipes. Le tirage au sort a malheureusement fait que je me suis retrouvée dans un groupe assez difficile et je n’ai remporté aucune victoire. Je ne suis pas mécontente de ma performance, mais je ne peux pas non plus dire que j’en suis contente puisque je n’ai malheureusement pu remporter aucun match de simple. Contre la no. 3 de mon groupe, j’ai bien joué, mais j’ai néanmoins perdu alors que la victoire aurait tout à fait été possible. Lors du match de double avec Nathalie Marchetti nous avons malheureusement perdu de toute justesse contre deux Russes.“

 

Samir souhaite désormais exploiter les expériences acquises à Budapest pour l’avenir. „Afin de pouvoir progresser sur le plan international, nous devons continuer à suivre la tendance internationale. L’importance de la mobilisation du corps entier devient toujours plus grande, on accorde une grande attention à la forme physique des joueurs“, explique l’entraîneur. La qualité des 2 à 3 premiers contacts avec la balle, y compris le service, doit également être améliorée pour pouvoir tenir tête durant le jeu ouvert.

 

La Suède en finale

 

C’étaient d’autres joueurs qui faisaient fureur lors des CM – notamment chez les Messieurs, on pouvait assister à une finale surprenante et historique. Pour la première fois depuis 16 ans, un Européen disputait en effet la finale : il s’agissait du Suédois Mattias Falck (WR 16) qui affrontait le double champion du monde Ma Long (WR 11). C’était une finale captivante qui permit à l’outsider Falck de s’approcher de la sensation totale. Pour finir, Ma Long remporta toutefois le titre de Champion du monde pour la troisième fois en s’imposant 4:1. 

 

À noter également : aucun des joueurs du Top 10 n’arrivait à se qualifier pour la finale. Tandis que l’Allemand Timo Boll devait par exemple déclarer forfait avant les huitièmes de finale pour cause de maladie, Xu Xin (WR 3) s’inclina lors du deuxième tour face au Français Simon Gauzy ce qui était une véritable sensation.

 

La Chine rafle toutes les médailles d’or

 

Malgré l’exploit de Falck en simple et de la paire Alvaro Robles/Ovidiu Ionescu (Espagne/Roumanie) qui se qualifiaient pour la finale, toutes les médailles d’or étaient finalement remportées par des représentants de l’Empire du Milieu. Notamment chez les Dames, la dominance chinoise est totale. À partir des huitièmes de finale, seules des joueuses asiatiques étaient encore en lice et à partir des demi-finales, toutes les joueuses étaient chinoises.

 

Tous les résultats de la phase éliminatoire sont disponibles ici.

Vous trouverez ici des rapports détaillés sur les Suisses lors de la Coupe du monde : Jour 1, Jour 2 et Jour 3

Actualités/Coming up

Sidespin Juin

 

16 juin 2019

Finale Suisse Gubler School Trophy

Résultats

Photos

 

22/23 juin 2019

Tour final jeunesse

Résultats

Photos

 

Tournois licenciés

Invitations

 

Tournois non-licenciés

Invitations

 

banner mobilabo 180x150 FR

Dernières mises à jour

SIDESPIN

Abonnez-vous au

Sidespin

Facebook